Guy SERADOUR – Huile sur toile signée “couchant sur St Tropez”

1,725,000Fr

Guy Jean Louis Seradour est un artiste français né en 1922 à Etaples/France et mort en 2007 à Neuilly-sur-Seine/France.

Il commence sa formation aux Beaux-Arts en 1939, mais préfère travailler seul et quitte l’académie au bout de trois mois seulement. Il a vécu et travaillé à Paris, Cannes et Deauville.

A 18 ans, il organise sa première exposition en 1940 à la Galerie Romanet en Algérie. En 1955, il reçoit des critiques élogieuses lors d’une exposition en 1955 à Bernheim-Jeune (Paris). Durant cette période, il peint des paysages sobres, des personnages un peu misérables et de beaux portraits. En plus de ses expositions individuelles, il participe à tous les grands salons, dont il est également membre, à l’intérieur tels que : le ‘Salon d’Automne’, ‘Peintres Témoins de leur Temps’, ‘Comparaisons’, ‘ Terres Latines’, ‘Société Nationale des Beaux Arts’, ‘Artistes Français’ et le ‘Salon du Design et de la Peinture à l’Eau’. Mais il est aussi très actif à l’étranger. Dans le cadre des Salons des Artistes Français, il expose à l’Ermitage de Leningrad et au Musée Pouchkine de Moscou (1975). D’autres expositions individuelles à l’étranger ont lieu dans le monde entier : à Bruxelles en 1966, Denver/USA. en 1968, Tokyo/Japon en 1969, … Nombre de ses œuvres se retrouvent dans des collections privées.

En 1965, le Musée d’Art Moderne de Paris acquiert une première œuvre de Guy Seradour, « Le Lampiste ». Au cours de sa vie, il a reçu plusieurs prix, dont le prix «Chevalier des Arts et des Lettres». A partir de 1980 ses oeuvres dégagent plus de silence, de sérénité et de mystère. Les œuvres de Guy Seradour se retrouvent dans les musées du monde entier.
BT (Revue L’Univers des Arts, printemps 2008).

Parfaitement encadré – Dimensions : 70X80 cm

Catégorie :

Description

Guy Jean Louis Seradour est un artiste français né en 1922 à Etaples/France et mort en 2007 à Neuilly-sur-Seine/France.

Il commence sa formation aux Beaux-Arts en 1939, mais préfère travailler seul et quitte l’académie au bout de trois mois seulement. Il a vécu et travaillé à Paris, Cannes et Deauville.

A 18 ans, il organise sa première exposition en 1940 à la Galerie Romanet en Algérie. En 1955, il reçoit des critiques élogieuses lors d’une exposition en 1955 à Bernheim-Jeune (Paris). Durant cette période, il peint des paysages sobres, des personnages un peu misérables et de beaux portraits. En plus de ses expositions individuelles, il participe à tous les grands salons, dont il est également membre, à l’intérieur tels que : le ‘Salon d’Automne’, ‘Peintres Témoins de leur Temps’, ‘Comparaisons’, ‘ Terres Latines’, ‘Société Nationale des Beaux Arts’, ‘Artistes Français’ et le ‘Salon du Design et de la Peinture à l’Eau’. Mais il est aussi très actif à l’étranger. Dans le cadre des Salons des Artistes Français, il expose à l’Ermitage de Leningrad et au Musée Pouchkine de Moscou (1975). D’autres expositions individuelles à l’étranger ont lieu dans le monde entier : à Bruxelles en 1966, Denver/USA. en 1968, Tokyo/Japon en 1969, … Nombre de ses œuvres se retrouvent dans des collections privées.

En 1965, le Musée d’Art Moderne de Paris acquiert une première œuvre de Guy Seradour, « Le Lampiste ». Au cours de sa vie, il a reçu plusieurs prix, dont le prix «Chevalier des Arts et des Lettres». A partir de 1980 ses oeuvres dégagent plus de silence, de sérénité et de mystère. Les œuvres de Guy Seradour se retrouvent dans les musées du monde entier.
BT (Revue L’Univers des Arts, printemps 2008).

Parfaitement encadré – Dimensions : 70X80 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Guy SERADOUR – Huile sur toile signée “couchant sur St Tropez””

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×