Amandine Doré – Crayon signé et daté 1949

75,000Fr

Amandine Doré, pseudonymes d’Odette Bonne, née en 1912 et morte le 24 avril 2011 dans le 3e arrondissement de Paris, est une artiste peintre, illustratrice et écrivaine française.

Née dans une famille qui se réclame d’un grand ancêtre, Gustave Doré, Odette Bonne étudie son art à Paris à l’Académie de la Grande Chaumière ainsi qu’à l’École des beaux-arts de Paris et débute comme peintre et illustratrice pour la revue La Vie Parisienne. Elle produit des illustrations érotiques sous le pseudonyme d’« Amandine Doré », qui deviennent pornographiques sous le pseudonyme de « Madame *** ».

Elle rencontre le romancier belge Albert t’Serstevens par l’intermédiaire de son frère, l’éditeur André Bonne, qui l’envoie chez l’écrivain pour étudier une possibilité d’illustration d’un texte sur les corsaires. Elle l’épouse en 1946 à Tahiti. Elle débute alors une activité d’illustratrice pour les livres de voyages de son mari, notamment à l’aquarelle et à la pointe sèche. Elle dessine aussi des foulards tout en continuant sa production érotique.

Ils résident trois ans en Polynésie puis voyagèrent en Europe en Grèce, en Espagne, en Sicile, en Sardaigne, aux Îles Éoliennes, ainsi qu’au Maroc et au Mexique.

Dimensions : 43X37 cm

Bon état

Catégorie :

Description

Amandine Doré, pseudonymes d’Odette Bonne, née en 1912 et morte le 24 avril 2011 dans le 3e arrondissement de Paris, est une artiste peintre, illustratrice et écrivaine française.

Née dans une famille qui se réclame d’un grand ancêtre, Gustave Doré, Odette Bonne étudie son art à Paris à l’Académie de la Grande Chaumière ainsi qu’à l’École des beaux-arts de Paris et débute comme peintre et illustratrice pour la revue La Vie Parisienne. Elle produit des illustrations érotiques sous le pseudonyme d’« Amandine Doré », qui deviennent pornographiques sous le pseudonyme de « Madame *** ».

Elle rencontre le romancier belge Albert t’Serstevens par l’intermédiaire de son frère, l’éditeur André Bonne, qui l’envoie chez l’écrivain pour étudier une possibilité d’illustration d’un texte sur les corsaires. Elle l’épouse en 1946 à Tahiti. Elle débute alors une activité d’illustratrice pour les livres de voyages de son mari, notamment à l’aquarelle et à la pointe sèche. Elle dessine aussi des foulards tout en continuant sa production érotique.

Ils résident trois ans en Polynésie puis voyagèrent en Europe en Grèce, en Espagne, en Sicile, en Sardaigne, aux Îles Éoliennes, ainsi qu’au Maroc et au Mexique.

Dimensions : 43X37 cm

Bon état

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Amandine Doré – Crayon signé et daté 1949”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×